Mise en œuvre dès 2015 des mesures de soutien à la promotion des vins suisses prévues dans le cadre de la politique agricole 2018-2021


Motion 14.4017 déposée au Conseil national le 24 novembre 2014

Texte déposé

Le Conseil fédéral est chargé de mettre en œuvre dès 2015 - du moins en partie - les mesures de soutien à la promotion des produits suisses prévues dans le cadre de la politique agricole 2018-2021.

Développement

Lors de sa séance du 29 octobre 2014, le Conseil fédéral a défini les priorités de la politique agricole qu'il proposera pour la période 2018-2021. Il a notamment décidé de mettre l'accent sur la promotion des produits suisses sur les marchés. Cette décision va dans le sens de la motion 13.3599 déposée par le conseiller national Laurent Favre, laquelle demandait que des mesures ambitieuses soient proposées pour la période 2018-2021 "en matière de soutien à la promotion des ventes à l'intérieur comme à l'exportation et d'appui à l'innovation".

Depuis plusieurs mois, les vins suisses font l'objet d'attaques répétées dans les médias - souvent totalement disproportionnées - à la suite de quelques affaires de coupage ou soupçon de coupage illicite. Si de tels agissements sont inacceptables et doivent être sanctionnés, ils ne concernent qu'une infime minorité des professionnels de la branche. La plupart des vignerons et négociants suisses travaillent dans le respect des lois et des consommateurs, animés d'un souci constant d'amélioration de la qualité de leurs crus.

Déjà exposés à une vive concurrence des vins importés qui représentent quelque 63 pour cent de la consommation en Suisse, les vins indigènes dans leur ensemble souffrent de la situation actuelle alors que la grande majorité de la branche vitivinicole n'en est aucunement responsable. C'est pourquoi une mise en œuvre anticipée, du moins en partie, des mesures de soutien à la promotion des ventes proposées dans le cadre de la politique agricole 2018-2021 serait bienvenue.

Lundi 24 novembre 2014