Le télétravail, solution d'avenir

Embouteillages et trains bondés, c'est le lot des foules qui se rendent chaque jour au travail. Avec l'évolution des technologies de l'information, le télétravail, le travail à domicile, permettrait pourtant de réduire sensiblement ce phénomène, nocif à tous points de vue. Une étude de l'Université de St-Gall estime à 450'000 le nombre de personnes qui pourraient, dès aujourd'hui, travailler à domicile au moins un jour par semaine dans notre pays. Ce qui permettrait d'éviter plus de 40 millions de déplacements dans l'année!

Mais on est loin du compte. Conseillère communale PLR, Françoise Longchamp vient de déposer une motion demandant à l'exécutif lausannois de proposer un jour de télétravail par semaine au personnel communal dont l'activité le permet. Lausanne s'inspirerait ainsi des récentes dispositions prises par le Conseil d'Etat vaudois.        

De l'avis de tous ceux qui en ont fait l'expérience, le travail à domicile ne présente que des avantages: meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée, diminution du stress pour les salariés; réduction de la consommation d'énergie et des émissions de CO2 pour l'environnement; augmentation de la productivité pour les entreprises et les administrations. Une étude d'economiesuisse, publiée en 2012, recommande d'ailleurs, elle aussi, l'introduction d'un jour de télétravail par semaine dans les secteurs où c'est possible. 

Pour sa part, l'administration fédérale vante sa politique des ressources humaines, en évoquant notamment, sur son site internet, toutes les mesures de flexibilité du travail qu'elle semble proposer à son personnel, télétravail et compagnie. Mais le rapport de gestion du personnel ne dit pas un mot des résultats obtenus. Il n'y a aucune trace de suivi des magnifiques intentions de cette politique autoproclamée.

C'est pourquoi j'ai déposé, le 17 septembre dernier, un postulat chargeant le Conseil fédéral d'introduire un suivi statistique annuel des formes de travail flexibles, en particulier du télétravail, offertes au personnel de la Confédération. L'Etat devrait montrer l'exemple pour accélérer l'essor du télétravail dans notre pays.

Olivier Feller, conseiller national PLR Vaud

Article publié dans Lausanne Cités du 9-10 octobre 2013

 

Jeudi 10 octobre 2013